Vous êtes ici
Accueil > Dossiers > E-mailing : les raisons d’un faible taux d’ouverture

E-mailing : les raisons d’un faible taux d’ouverture

Les entreprises envoient des campagnes d’e-mailing pour communiquer aussi bien avec leurs prospects que leurs clients. Ce canal de communication est plus ou moins intéressant. En se référant aux chiffres avancés par Experian Marketing Services, le taux d’ouverture moyen des e-mails marketing dans l’Hexagone avoisine les 40%. Bien que nous jugions cette estimation erronée, le constat est sans appel : d’une manière générale, ce taux est faible. Quelques règles non respectées seraient sûrement à l’origine d’une mauvaise performance.

Expéditeur mal identifié

D’après le site arobase.org, un internaute français reçoit environ une quarantaine de mails par jour. Sachant que la plupart des internautes cherchent sans cesse le moyen d’esquiver ces tonnes de mails qui polluent leurs boîtes de réception, les marketeurs se doivent de trouver une stratégie pour que leurs mails ne soient pas signalés comme des spams. Pour ce faire, il leur convient tout d’abord d’identifier clairement l’expéditeur ; veillez donc à préciser sans détour qui vous êtes.

Mise à jour défaillante du listing d’envoi

Vous devez mettre à jour votre liste sous peine de voir votre efficacité et votre performance réduites. Il se peut, par exemple, que des prospects ayant déjà signalé leur désabonnement, continuent encore à recevoir vos messages. Par conséquent, vous verrez non seulement votre taux d’ouverture chuter mais aussi l’image de votre marque se dégrader puisque le client ou le prospect aura l’impression que son souhait n’a pas été pris en compte. Dans cette optique, il serait judicieux d’envoyer des mails uniquement à une liste consentante, d’ailleurs, la loi vous y oblige.

Message envoyé au mauvais moment

Le lancement d’une campagne d’e-mailing ne se fait pas au hasard, tous les paramètres doivent être pris en compte, même en ce qui concerne le moment d’envoi. Chaque prospect ou client a sa préférence en ce qui concerne l’heure de réception des mails commerciaux, c’est pourquoi il faut effectuer des tests au préalable et comparer les taux d’ouverture afin de déterminer le moment opportun.

Des campagnes trop successives

Bien que les clients souhaitent être informés des dernières nouveautés concernant un tel produit ou un tel service en temps réel, recevoir trop de mailing d’un même expéditeur étoufferait les destinataires. Vos mails seront directement envoyés à la corbeille, ce qui pénalise votre taux d’ouverture, donc votre performance. Veillez ainsi à espacer l’envoi de vos campagnes pour que les destinataires soient plus réceptifs.

Et enfin, un mauvais taux d’ouverture est souvent associé à un sujet du mail non captivant et trop en désordre. Clarté, précision et concision se présentent ainsi comme les mots d’ordre.

Callcentreilemaurice.com vous aide dans votre recherche d’un centre d’appel pour externaliser votre département commercial. Nous étudions votre dossier pour vous soumettre une liste de centre d’appels et de BPO sujettes à satisfaire vos demandes et vos attentes. Contactez-nous pour un devis et monter votre entreprise au plus vite.

Tags : clientele, appel telephonique, back office, teleconseiller, superviseur, logiciel call center, relation client a distance, bilingue, teleperformance, webhelp, satisfaction, fidelisation, prise de rendez vous, appel maroc, vocalcom, operateur, service a la clientele

Top

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

 

Pour ne rien manquer de l'actualité de l’outsourcing des services informatique, BPO et centres d’appels à Maurice et dans l’océan indien !

Félicitations,

 

votre inscription a bien été prise en compte.