Vous êtes ici
Accueil > Actualités > Maurice peut devenir un pôle africain.

Maurice peut devenir un pôle africain.

 

Nous l’avons souvent écrit mais cette fois c’est Christine Lagarde, directrice générale du Fonds Monétaire International (FMI), elle-même qui l’a mentionné : Maurice a tout ce qu’il faut pour devenir un pôle stratégique pour les transactions bancaires transfrontalière dans la région africaine.

Un pôle évident.

Cela s’est passé lors de l’Africa Training Institute (ATI), le mercredi 5 février à Ebène. La directrice générale du FMI a émis son point de vue comme quoi l’île Maurice a la capacité de devenir le pôle des activités bancaires transfrontalières en Afrique.

Selon Christine Lagarde, il faut reconnaître le patrimoine historique de l’île qui déjà au XVIIe siècle se positionnait comme étant ‘’un lieu d’échanges, de passage et de transits’’. Dans cette même optique, elle soutient donc que cela est une ambition tout à fait légitime. Et malgré le fait que les choses aient évoluées et que ‘’maintenant dans un monde financier où la technologie, l’utilisation des données et la capacité de communiquer rapidement sont très importantes’’, l’île Maurice possède tout le potentiel nécessaire.

Quelques améliorations à faire.

Si l’île Maurice est vue par la directrice du FMI comme un pôle prometteur, elle souligne toutefois que l’île a encore quelques améliorations à apporter en termes de régulation.

‘’Maurice a sans aucun doute une carte à jouer dans un environnement sur le plan des régulations bancaires, du contrôle et de la supervision des institutions’’ soutient Christine Lagarde.

Son analyse est qu’une ambition de cette taille nécessite un écosystème financier bien régulier car selon elle, les acteurs du secteur financier transfrontalier attendent un environnement stable et fiable où les transactions sont convenablement contrôlées.

Christine Lagarde soutient également que le développement de l’utilisation de mobile banking est important sur le continent africain.

Les atouts de  l’île Maurice.

Si Maurice peut ambitionner à cette image de pôle africain ce n’est pas uniquement une question de géographie. Le pays a à son avantage une bonne réputation en termes de bonne gouvernance, d’une liberté économique ainsi qu’un système judiciaire indépendant non-discriminatoire et transparent.

De plus, Maurice est l’un des pays les plus avancés de l’Afrique en termes d’infrastructure et de technologie. Le pays compte une couverture en électricité fiable et un très bon servir d’internet particulièrement avec le nouveau câble sous-marin.

La liste des avantages qui jouent en faveur de l’île Maurice pour qu’elle devienne réellement ce pôle pour la région africaine est encore bien longue. Et malgré cela, le pays innove constamment, ne se reposant jamais sur ses lauriers.

 

 

 

[Source] http://defimedia.info/christine-lagarde-directrice-generale-du-fmi-maurice-peut-se-positionner-comme-pole-africain

Top

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

 

Pour ne rien manquer de l'actualité de l’outsourcing des services informatique, BPO et centres d’appels à Maurice et dans l’océan indien !

Félicitations,

 

votre inscription a bien été prise en compte.