Vous êtes ici
Accueil > Actualités > Budget 2018-2019: Et La Technologie Dans Tout Ça ?

Budget 2018-2019: Et La Technologie Dans Tout Ça ?

Budget 2018-2019: Et La Technologie Dans Tout Ça ?

Ce 14 juin dernier, alors que le monde entier ne parlait que de football, les mauriciens eux étaient dans l’attente des nouvelles réformes budgétaires. En effet, hier, le Premier Ministre et Ministre des Finances, Pravind Jugnauth a présenté le budget pour l’année 2018-2019. Bien qu’il n’y ait pas eu de grandes annonces, ce budget laisse paraître des développements forts intéressants pour le secteur des TIC (Technologies de l’Information et de la Communication).

Quels ont été les axes abordés ?

Pour le secteur des TIC, les promesses de ce budget sont grandes. Le Premier Ministre et Ministre de Finances veut faire de l’île un « Hub » en mettant l’accent sur la numérisation et l’intelligence artificielle. Afin d’atteindre ce but, 3 plans d’action ont été développés :

  1. La FinTech
  2. Le Blockchain
  3. L’Intelligence Artificielle

La FinTech ?

La FinTech moins connue à Maurice que dans d’autres régions du monde désigne une toute nouvelle forme d’industrie qui a pour but de mettre les nouvelles technologies au service des activités financières. Ainsi, cet organisme se charge principalement de fournir des solutions innovantes, efficaces et à coût réduit aux services financiers comme aux startups. Dans ce budget, Pravind Jugnauth mentionne qu’il est important de renforcer et de consolider la FinTech pour les avancements technologiques et économiques du pays.

Eh oui, le Blockchain c’est aussi pour la petite île

C’est en tout cas le deuxième axe abordé pour les TIC. En l’occurrence, le Premier Ministre prévoit la mise en place d’un Steering Committee. Ce dernier sera sous la responsabilité du Bureau du Premier Ministre (MPO) et servira à concrétiser la numérisation du secteur public mauricien.

Ce comité tient également pour objectif de développer et consolider le secteur de l’hébergement de données à l’île Maurice. Pour se faire, Pravind Jugnauth prévoit des formations afin de fournir les ressources humaines qualifiées nécessaires à ce projet. Ce qui nous amène donc au troisième point.

L’Intelligence Artificielle dans le budget

L’intelligence artificielle prend de plus en plus d’ampleur de nos jours. C’est pourquoi, quand un pays comme Maurice avec le BPO (Business Process Outsourcing) comme pilier économique veut rester sur le marché, on ne peut négliger l’aspect de l’Intelligence Artificielle. Pour tirer le pays vers le haut et faire de Maurice ce « hub » tant rêvé, le Premier Ministre prévoit la mise en place du Mauritius Artificial Intelligence Council (MAIC).

Cet organisme aura pour but de conseiller le gouvernement sur leurs agissements en matière de technologie mais aussi de développer le secteur de l’intelligence artificielle au niveau local. Afin de résoudre le problème de ressources humaines qualifiées dans le secteur, le gouvernement prévoit d’allouer des bourses. Avec le support de l’université de Maurice, une cinquantaine d’étudiants pourra bénéficier de ces bourses et environ 2000 seront amenés à être formés au coding.

Ne rien manquer des développements mauriciens.

Comme vous pouvez le constater plusieurs projets sont en cours pour faire de l’île Maurice un paradis de la technologie. Le pays se veut devenir une plateforme pour la région Afrique et Océan Indien. Pour en savoir plus sur les opportunités et les avantages de l’externalisation sur le territoire, n’hésitez pas à nous contacter par téléphone au 09 70 71 83 00 ou directement via notre site internet.

Top

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

 

Pour ne rien manquer de l'actualité de l’outsourcing des services informatique, BPO et centres d’appels à Maurice et dans l’océan indien !

Félicitations,

 

votre inscription a bien été prise en compte.