Vous êtes ici
Accueil > Dossiers > La Femme Et Le Centre D’Appels

La Femme Et Le Centre D’Appels

Honneur aujourd’hui à la femme mauricienne qui opère dans milieu de centre d’appels. Malgré les horaires décalés et la pression, elle tient bon.

En cette journée spéciale du 8 mars, où le monde célèbre la journée de la femme, il est impossible de ne pas faire un clin d’œil à la gente féminine du secteur des centres d’appels. Bien qu’il n’y ait aucun chiffre officiel à ce sujet à l’île Maurice, il est indéniable que la majorité des agents en centre d’appels sont des mauriciennes. Et de multiples facteurs peuvent expliquer cela.

Découvrez avec nous la position de la femme mauricienne en centre d’appels.

La femme mauricienne dans la société mauricienne

Comme vous le savez sans doute, l’île Maurice est un pays démocratique et multiculturel. Ainsi, vous y trouverez des femmes issues de toutes cultures.

Un peu grâce à cette multiculture, l’île Maurice est un pays où règnent le respect, l’acceptation et la tolérance. Conséquemment, la femme mauricienne est on ne peut plus émancipée. D’ailleurs, la population est à peu près égale avec 630 000 hommes et 640 000 femmes.

En sus de cela, à Maurice les femmes reçoivent un traitement quasiment égal aux hommes pour ce qui est de l’éducation. Tous les mauriciens, indépendamment de leurs genres ont droit à l’éducation gratuite. Ainsi, en 2018 la république comptait 110 715 étudiants au niveau secondaire dont 53 155 hommes et 57 560 femmes. A noter aussi qu’en 2017, avec une population active de 586 900 personnes, Maurice comptait 230 300 femmes en emploi.

La femme atout incontestable en centre d’appels

Stéréotype ou pas, il est dit que les femmes ont plusieurs qualités comme le sens de l’organisation, un bon relationnel ou encore des aptitudes aux multitâches. Ces qualités bien qu’infondées font des femmes un véritable atout en centre d’appels. D’ailleurs, même si aucun chiffre ne le prouve pour le moment, il y a plus de femmes que d’hommes en centre d’appels à l’île Maurice.

Toutefois, il y a quand même une certaine disparité entre les deux sexes. On constate par exemple que la grande majorité des directeurs de centre d’appels sont des hommes. Autre exemple, la plupart des superviseurs et encadrants en centre de contact sont également des hommes.

Cependant, nous retrouvons les femmes à des postes stratégiques comme à l’administration, au secrétariat ou encore au département commercial.

Le centre d’appels favorise l’égalité

Même si nous souhaitons ici faire honneur aux femmes, il faut admettre que le centre d’appels est un secteur qui prône l’égalité entre les deux sexes. Il est très rare qu’un centre d’appels recrute sur des bases de genres spécifiques. Généralement, hommes et femmes ont les mêmes opportunités.

Pour cause, à l’île Maurice les centres de contact recherchent avant tout des employés capables de fournir un travail de qualité. Pour se faire, le postulant doit posséder une maîtrise parfaite de la langue française que ce soit à l’oral ou à l’écrit. Au-delà du poste traditionnel de téléagent, d’autres facteurs entre en jeu lors du recrutement. Ces facteurs sont alors spécifiques à l’opération et aux requêtes du donneur-d’ordre. Par exemple, de nos jours beaucoup de centres de  contact recherchent des community managers. Ces derniers ont pour mission la gestion des réseaux sociaux des entreprises.

Le centre d’appels s’adapte à la femme mauricienne

Comme les jeunes hommes, bon nombre de jeunes femmes étudiantes cherchent un emploi flexible leur permettant d’allier étude et rentrée d’argent. Le centre d’appels s’offre alors comme une solution évidente.

Malgré tout ce que nous entendons sur l’émancipation de la femme, il y a encore beaucoup de chemin à faire. Pour la plupart, les femmes sont encore les figures qui ont pour mission de s’occuper des enfants, de faire la cuisine et le ménage entre autre. Certaines femmes ont d’ailleurs prouvé qu’il était tout à fait possible d’accomplir ses missions tout en s’épanouissant au niveau professionnel.

Si beaucoup de jeunes travaillent en centre d’appels ce n’est donc pas un hasard. Ces dernières trouvent généralement que le centre d’appels est une option de gagner en autonomie plus rapidement. De plus, pour celles ayant déjà fondé un foyer, les horaires qui pour la majorité semblent décalés sont un avantage. Il faut comprendre que les centres mauriciens travaillent principalement sur pour le marché français. Conséquemment, ils doivent opérer à l’heure française qui en somme fait 2-3 heures de décalage, selon les saisons, avec Maurice. Le fait de commencer le travail à midi donne aux femmes l’opportunité de jongler entre les enfants et la maison avant de venir travailler.

En outre, une grande partie de ces structures offrent des opportunités de temps-partiel allant de 4-6hr par jour. De cette façon la mauricienne peut profiter et travailler pendant que les petits sont à l’école.

La femme mauricienne assure rigueur et qualité de service

Eh oui, c’est un fait la femme mauricienne est incroyable. Vous pouvez lui faire confiance pour ce qui est de votre relation client. Elle fera de son mieux pour vous apporter satisfaction. Naturellement chaleureuse et respectueuse, elle sera totalement apte à gérer votre télésecrétariat ou votre campagne promotionnelle.

Afin de bénéficier du service professionnel et de qualité offert par les femmes mauriciennes, n’hésitez pas à nous contacter. Nous avons pour vous les meilleurs éléments en centre de contact. Pour en savoir davantage appelez nous au 09 70 71 83 00 ou écrivez-nous sans plus attendre.

 

 

 

Source : http://statsmauritius.govmu.org/English/StatsbySubj/Documents/Digest/Education/Digest_Edu_Yr18.pdf

http://statsmauritius.govmu.org/English/Publications/Documents/2018/EI1398/Gender_Stats_Yr17.pdf

Top

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

 

Pour ne rien manquer de l'actualité de l’outsourcing des services informatique, BPO et centres d’appels à Maurice et dans l’océan indien !

Félicitations,

 

votre inscription a bien été prise en compte.